Les fleurs du marécage

Des reflets de moire tremblent à l’ombre des grands arbres qui se mirent dans l’eau croupie.

mp3wjsusx-pel64nivxpkz5ddrc500x394

ertao3od4ea21xgnhcr0rwqfzyy500x375

Une grenouille étourdie s’enivre du parfum délétère qui sourd de la vase, alanguie.

Et le temps, pétrifié dans ce marais enchevêtré, cogne aux roseaux de sa cage.

Qui suis-je et où suis-je, moi qui m’ébroue d’un sommeil lourd et sans rêve ?

Quel est ce monde dont la nuit se déchire en lambeaux de lumières qui flottent tout autour de moi ?

Un vent discret ride les eaux qui m’entourent et la boue qui me porte et m’enlise exhale des parfums suaves tandis que mon esprit divague et vagabonde
parmi des herbes folles perlées de rosée.

xc2aamdwumbd6v3epzzzkan-ita500x370

Tristement pâles des fleurs étranges, ondoyant de la tête, me contemplent du fond de leur corolle en se balançant sur leur tige.

Je vois leurs fronts plissés et leurs bouches tordues de perplexité tandis que me parvient, porté par le frémissement des branches, d’étranges conciliabules.

_2jpwz39-a-m4foxrw0hsy_vyve500x367

Il y en a aussi qui sourient et d’autres qui se pâment.

Et je me perds dans le regard aveugle de ces fleurs vénéneuses ; je m’oublie dans leurs songes tandis que de rêve à rêve nous communiquons.

kymqpk8tuab3h-ojyo8ggcmwzw0500x640

Mais voilà qu’un oiseau invisible, tout là haut dans le ciel, chante en volant à tire d’ailes. Trouant la nuit de son bec acéré, il apporte la lumière.

Le jour va se lever et je ne sais, de l’infinité des mondes qui roulent dans l’univers, lequel s’illumine pour moi.

chfj1oa02qvlqf9me2lns9f21ka500x381

Bientôt le soleil en majesté dissipera les mirages.

Bientôt je serai tout à fait réveillée et je croirai avoir rêvé.

Bientôt le marais cessera d’être enchanté.

Je  vois bien que les fleurs se hâtent de boutonner leur masque et de revêtir leur livrée.

ti71weojqjwebpyd5yumwhtbe9q500x374

Mais la grenouille  qui coasse tout bas, non loin de moi, ne s’y trompe pas !

Elle sait que je dis vrai…

b3weqxno2boywqagrbygpfewkee600x371

Les Fleurs du marécage
56 cm x 105 cm

1 réponse

  1. FilFollet

    1 AnneC Lundi 30 Mai à 11:58
    Comme à chaque fois, une invitation à un beau voyage !…Quelle belle pièce !

    2 Patchetplus Lundi 30 Mai à 12:33
    Tu brodes aussi bien que tu écris !!!
    C’est magnifique !

    3 ombre29 Lundi 30 Mai à 12:36
    Une histoire brodée comme je les aime ! Bravo !!!

    4f annymaje Lundi 30 Mai à 12:37
    plein de magies et de féeries, bisous

    5 LianeM Lundi 30 Mai à 12:41
    Belle poésie joliment illustrée !

    Amitiés

    Répondre
    FilFollet
    Merci Liane ! En fait, je travaille dans l’autre sens : je commence par l’illustration… et le reste suit.

    6 Brin de fil Lundi 30 Mai à 13:41
    Une superbe pièce ,accompagnée d’une histoire qui m’enchante …..

    7 Aufilmesjours Lundi 30 Mai à 16:13
    Très beau poème joliment mis en image. Belle évasion.

    8 Coeur Amande Lundi 30 Mai à 17:28
    Majestueux et plein de poésie, Bravo ! Nathalie

    9NeverendingCraft Lundi 30 Mai à 17:43
    Moi je vois en toi deux mondes qui se côtoient à merveille … Biz

    10 zonzon Lundi 30 Mai à 19:25
    tu nous emportes dans un tourbillon de poésie et de couleurs et cela nous ravie …. bisous

    Répondre
    FilFollet
    Merci Zonzon ! Te souviens-tu des débuts de ces marécages ?!

    11 apetitpoint Mercredi 1er Juin à 09:41
    Je me pâme…. C’est vraiment top, Marianne, continue !

    Répondre
    FilFollet
    Oui, oui…. je continue !

    12Coeur de freesia Jeudi 2 Juin à 07:35
    Magnifique pièce. J’aimerais la voir en vrai. J’ai l’impression de rater des détails ☺

    Répondre
    FilFollet
    Merci Elena ! Voir de près…et pourquoi pas ? Un jour, c’est certain !

    13 Zoé Vendredi 3 Juin à 09:20
    Mais où vas-tu chercher tout ça, j’en suis boa boa !

    Répondre
    FilFollet
    Coucou Zoé, contente de te lire ! Ta question mérite réponse, je vais m’en occuper !!!

    14 Fabienne Lundi 6 Juin à 23:42
    Toujours plein de fantaisie !!! J’entends même les croassements des grenouilles !

    Répondre
    FilFollet
    Les coassements Fabienne ! 🙂

    Petit rappel bien utile :

    Coasser ou Croasser

    Quelle différence entre ‘ Coasser ‘ et ‘ Croasser ‘

    Le Coassement est le cri de la Grenouille et du Crapaud

    Le Croassement désigne le cri du Corbeau ou de la Corneille

    Pour résumer : la Grenouille coasse et le Corbeau croasse

    Mnémotechnique : les Grenouilles vivent dans l’eau ( elles coassent ) et les Corbeaux vivent dans l’air ( ils croassent )

    Bonne journée avec ou sans grenouilles et corbeaux !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s