Justine & Cow chez FilFollet # 2 : « Fais ta tête de piaf ! »

vjaq1ncn9w74wq77hvb6dnkbegg300x237

C’était un jour comme ça, où les cigognes rencontrent les flamants roses au croisement de leurs transhumances…

L’horizon s’embrasait et le soleil se couchait parmi les cris d’oiseaux lorsque, pour la première fois, Bek2gaz se manifesta sur les ondes radios.

 

-« Allo Juliet Uniform Sierra Tango India November, ici Bravo Écho Kilo Two Golf Alpha Zulu. Où es-tu ? M’entends-tu ? Je suis là ! »

-« Bienvenue Bravo Écho Kilo, je t’ai dans le collimateur et te reçois cinq sur cinq. Ici le temps est clair et la température printanière. Tu peux descendre sans crainte ; il y a des glaçons au frais et bien d’autres choses encore pour fêter ton arrivée. »

-« J’arrive à tire d’ailes, Juliet Uniform Sierra Tango, c’est comme si j’y étais ; la fête peut commencer ! »

-« Reste concentré Bravo, t’as l’soleil dans les yeux et même si tu sens bon le sable chaud un trou d’air et vite arrivé ! »

-« Et alors Juliet, j’ai pas l’droit d’aimer les sucreries et le risque, et la vie ? Admire ce virage sur l’aile… Les doigts dans l’bec mec ! »

Et alors, et alors ?

Alors… Bek2gaz est arrivé, les pieds palmés, comme si de rien n’était, pas même fripé, pas même déstabilisé, mais avec l’intention ferme de s’installer. C’était son idée depuis qu’il savait que Justin était là pour rester. Car on ne vole bien qu’en escadrille et que même si les oiseaux sont souvent drôles, seuls ils sont toujours un peu tristes, c’est comme ça… n’en déplaise au coucher de soleil qui va avec.

Et puis surtout parce que les fluctuat nec mergitur, c’est comme tous les coups durs, pour s’en défendre et se reprendre y a pas d’mystère suffit d’monter à bord, coquin de sort, des copains d’abord !

Et Justin l’attendait, sans s’énerver, le grand Justin, le beau Justin, au bec effilé que personne n’a jamais pu mener par le bout du nez mais qui aurait donné sa culotte de daim si Bravo Écho Kilo la lui avait demandée.

(La culotte de daim vous surprend ? Moi aussi ; mais l’amitié va jusque-là, parfois).

Et ces deux là, avant même le premier coup d’œil, ils étaient comme les deux ailes d’un même papillon, les deux notes d’un seul carillon… inséparables quoi !

Du coup, être ensemble à l’extrême pointe d’une zone protégée et pour ainsi dire réservée aux arpenteurs d’espace, aux contempteurs de cages et aux amateurs de toutes plumes que le vent dépose là, au raz des vagues, blottis entre les bras d’un fleuve immémorial, ça tenait du rêve inespéré !

Au fond c’était leur destinée, alors ils sont restés.

Finis les voyages, les folles équipées ; adieu les alizés, les golfes clairs et médusés ; comme bien d’autres ici les voici sédentarisés.

Au dessus des Sargasses, inutile de les chercher ; inutile d’épeler éperdument leurs noms sur les ondes : Juliet Uniform Sierra Tango India November et Bravo Écho Kilo Two Golf Alpha Zulu ne répondent plus.

 

Ils ont raccroché pensez-vous ?

En quelque sorte…

Mais il serait plus juste de dire qu’ils sont accrochés désormais.

kq-u6bwbesvmvyu5e3yutn8zlsu500x386

Voici donc Bek2gaz, mon piaf dodu.

vfwlyb-ebr_yrbtrfmwwkr_3bhq500x354

Ici en compagnie de Justin, piaf réalisé par Justine, et chargé de veiller à l’éclosion des différents piafs pendant le stage.

Les participantes le remercient chaleureusement : les couvées se sont très bien passées, tous les piafs sont fantastiques !

En voici un échantillon !

g5_gj9ieh7x2l8ras_iv7orgryi600x600

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s