Au cœur de la forêt

lvlmb1omjkjz5mklrh1zilshzz0250x318

lccvqeanhfpidnjz9xekzx-jhby250x333

C’est l’automne ; au cœur de la forêt, les feuilles mortes jonchent le sol du bois touffu.

Il abrite un étrange animal au regard bridé, dont la ramure aux ramures confondue encense paisiblement tandis qu’il broute en méditant je ne sais quelle chanson d’autres temps, attentif seulement à s’écarter des joueurs d’olifants.srx7kr8rlsgaorxiac-p-3bqu2a250x321

Ça a lieu ailleurs, très loin d’ici, en des temps immémoriaux. 

Certains sont venus de très loin ; d’autres sont là depuis très longtemps ; tous guettent depuis la nuit des temps, en cette forêt des sortilèges. Cachés dans l’ombre, au milieu du feuillage, on n’aperçoit dans la nuit que leurs yeux brillants, où se reflète une improbable lune.

On devine la hyène, la panthère et la lionne, bien sûr, et l’hippopotame aussi. Et le ouistiti, le ragondin et l’alouette ; le cheval, la taupe, l’autruche et le cochon d’Inde… Et puis tant d’autres que l’on distingue à peine !

Sans doute n’en manque-t-il aucun ; sans doute tout ce qui a des yeux sur cette terre, dessus ou dessous voire même au-delà, est là qui, du creux de la nuit, scrute et guette l’animal fantastique dont ils ne voient que le dos et les bois prestigieux.

Mais lui, ce cerf étrange au regard félin, il les devance et s’avance dans l’aurore embrumée qu’un coin de soleil irradie déjà. Il se glisse au creux de la futaie et ses bois, dans les bois emmêlés, éparpillent les feuilles incendiées par l’automne.

Masqué par ses yeux qu’on dirait maquillés, il nous regarde et, à nous seuls, adresse un sourire énigmatique.


jxpvyawob7sz4cwwbhk63zzieem250x191Est-ce un chat, est-ce un cerf ? Est-ce une de ces divinités millénaires et bifides qui grandirent au bord du Nil avant que l’humanité ne sorte de l’enfance ? C’est vers nous, en tous cas, qu’il se tourne tandis que joue à ses pieds sa jeune descendance, et l’on sent qu’il va nous parler comme parlaient autrefois les animaux qui hantaient nos forêts…

Comme il est étrange et tranquille !

Mais est-ce que je rêve ? Il me semble qu’un cor s’essouffle au loin, dérangeant sa rêverie, et qu’à l’instant il va faire trembler ses muscles puis s’élancer et disparaître dans les fourrés, auréolé par les feuilles voltigeant autour de lui.

Et je jurerais qu’encore tout illuminé de lune et avant de s’évanouir tranquillement dans la brume, il prend le temps de nous adresser, sibyllin, comme une grimace d’amitié, une promesse de sérénité…

nscegad78ricfcsdssyjmlc39fq500x685

L’imaginaire n’est-il pas la pointe du réel ?

1 réponse

  1. FilFollet

    1 fannymaje Dimanche 1er Novembre 2015 à 12:10
    Que de bonheur de laisser l’imaginaire prendre nos mains et de s’exprimer par elles bisous

    2 Anne Dimanche 1er Novembre 2015 à 15:08
    Plaisir de te lire et de te suivre…toujours le même ! Merci !

    3 enfinmieux Profil de enfinmieux Dimanche 1er Novembre 2015 à 18:03
    Bonsoir,
    e bug sur les images d’Eklablog, ça pourrait bien être un sort d’Halloween.
    Sur mon blog il faut cliquer sur la description de l’image pour la faire apparaitre.
    Beau travail de broderie, imagination galopante, continuez à nous faire rêver.
    cordialement

    Répondre
    FilFollet Dimanche 1er Novembre 2015 à 18:16
    Un sort ! Damned ! Pourtant j’ai donné plein de bonbons à tous les vilains lutins qui sont passés hier soir !!!!

    4 Chris Dimanche 1er Novembre 2015 à 22:22
    Toujours un grand plaisir de lire les belles histoires de Dame Marianne et de découvrir ses créatures fantastiques !

    5 Brin de fil Dimanche 1er Novembre 2015 à 22:35
    Quelle histoire avec tous ces yeux et cette drôle de bête !!!!
    Toujours le même plaisir de découvrir ton imagination débordante .

    6 patch et plus Lundi 2 Novembre 2015 à 09:34
    J’adore !!!

    7 mammypatch Mercredi 4 Novembre 2015 à 19:42
    Une très jolie histoire qu’il aurait été dommage de ne pas lire jusqu’au bout .Merci encore de nous faire partager votre imaginaire .Très belle photos ,j’aime !!!!

    Répondre
    FilFollet Mercredi 4 Novembre 2015 à 20:37
    Merci !

    8 patch et plus Mercredi 4 Novembre 2015 à 20:06
    j’adore encore !!!

    Répondre
    FilFollet Mercredi 4 Novembre 2015 à 23:43
    Oh, chouette !!! ,-)

    9 Coeur de freesia Mercredi 4 Novembre 2015 à 21:15
    Coeur de freesia Tu as a la fois une bonne aiguille et une belle plume ☺

    Répondre
    FilFollet Mercredi 4 Novembre 2015 à 23:44
    Merci et… à bientôt !!! ^^

    10 miyon Jeudi 5 Novembre 2015 à 07:08
    bravo ,on est vraiment dans la forêt,continue à nous surprendre fil follet

    11 ombre 29 Jeudi 5 Novembre 2015 à 08:02
    Encore plus joli avec les photos ! ça valait le coup d’attendre !

    12 tournicoton Jeudi 5 Novembre 2015 à 11:03
    Toujours un grand plaisir d te lire. Peux tu me transférer un peu de ton imagination car parfois je galère.
    bises et bonne journée

    Répondre
    FilFollet Vendredi 6 Novembre 2015 à 17:33
    Ah mais moi, souvent je galère !!! Bonne journée Laurence !

    13 Couson Jeudi 5 Novembre 2015 à 18:42
    et voilà , la bête est sortie de l’ombre toute auréolée de mystère . Les stars se font toujours attendre, c’est bien connu! Bises

    Répondre
    FilFollet Vendredi 6 Novembre 2015 à 17:31
    Eh oui, tous les prétextes sont bons !!!

    14 NeverendingCraft Vendredi 6 Novembre 2015 à 04:57
    Ah oui c’est beaucoup mieux comme çà !!! Bisous

    Répondre
    FilFollet Vendredi 6 Novembre 2015 à 17:29
    Coucou Stéphany, contente de te lire ! Bisous !

    15 justine and cow Vendredi 6 Novembre 2015 à 12:12
    C’est diablement beau !!!

    Répondre
    FilFollet Vendredi 6 Novembre 2015 à 17:29
    Merci Justine ! A très bientôt ! Bises.

    16 patchcath Dimanche 8 Novembre 2015 à 07:23
    Magnifique automne qui fait éclore une bien belle histoire de ton esprit et tes tissus, merci Filfollet

    Répondre
    FilFollet Dimanche 8 Novembre 2015 à 10:58
    C’est une saison que j’aime de plus en plus. Cette année surtout, avec ses températures douces et ses couleurs flamboyantes.

    17 Agd Lundi 9 Novembre 2015 à 07:29
    J’adore ce feuillage et ces petits paquets de mousse… Ça sent presque l’humus! Bonne journée

    18 MarielleD Mercredi 11 Novembre 2015 à 07:17
    Pour l’avoir vu à l’atelier, il est ensorcelant… le fond est profond et les yeux n’apparaissent que dans un deuxième temps… puis, chaque petit détail vient prendre sa place.
    Merci de nous faire partager ton univers

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s