Il faut imaginer… Sisyphe heureux !

u4wenlc8j9h_ufhxvgblyx05swi300x227

MUSIQUE !    

Approchez, approchez, approchez Messieurs-Dames, dépêchez-vous le spectacle va commencer !

N’ayez pas peur, ne soyez pas timides, osez entrer !

 mxlgbjyruc8q674lfycyjasqyqm350x263

Pour 5 Francs, 5 Francs seulement, venez voir, écouter, admirer l’illuuussstrisssiiiiiiime Sisyphe qui de toute antiquité fit enrager les dieux de l’Olympe- et son double hilare et mondialement connu, celui dont vous avez tous entendu parler sans l’avoir jamais rencontré, l’épatant clown Albert à qui l’on doit -notamment bien qu’indirectement- les plus grands champignons du monde !

8zf9pq_aeqndbvyjfw8zqs-tifo350x263

Ils sont là, derrière ce rideau enluminé, prêts à vous faire vivre un moment d’intense émotion !

7smiytuwn82gb_gzdxkfw1oay0a350x263

Entrez, entrez, entrez Messieurs-Dames, dépêchez-vous, le spectacle va commencer !

N’ayez pas peur, ne soyez pas inquiets, vous en ressortirez vivants…

Mais attention : plus jamais vous ne verrez la vie comme avant !

aklxtqztg-m39br57jijciesap4700x525

Le passé, le présent, l’avenir n’auront plus rien à vous cacher, les mystères de la vie vous seront révélés et aussi vrai que pierre qui roule n’amasse pas mousse vous serez subjugués, espantés, renversés, tourne-boulés par l’absssssurde et fantassssstique, voire même phantasssssmatique réalisssssme de ce spectacle qui éblouit parents zé enfants depuis la nuit des temps !

8g3xwnk_7wtvear7es5hpekpky4400x300

Approchez et entrez Messieurs-Dames, ne tardez pas, c’est maintenant ou jamais ; pour 5 Francs, 5 Francs seulement, Albert et son maître à penser vous attendent au dos de ce rideau pour vous présenter un spectacle terrrrriiiiiible, mais joyeux, que vous n’oublierez de votre vie, puisque aussi bien…

Il faut imaginer Sisyphe heureux !

dngvzf5pe4uqg7ngn-k44httwys500x662

1 réponse

  1. FilFollet

    1 Nénette Samedi 5 Septembre 2015 à 16:30
    Ouah ! c’est grandiose ! Combinaison de culture, d’art, de fantaisie yes
    Vraiment magnifique. Chapeau bas !

    2 fannymaje Samedi 5 Septembre 2015 à 16:34
    trop beau, bien triste de ne pas le voir en vrai fin septembre, ta créativité, ton originalité vont me manquer… bisous à bientôt

    3 Chris Samedi 5 Septembre 2015 à 17:05
    Fantassstique !!

    4 Fabienne Samedi 5 Septembre 2015 à 17:19
    Épatant ! Je n’ai pas résisté à ton invitation : j’ai relu ton post avec en fond la musique que tu nous proposais ! Zim boum pam badaboum !

    5 Brin de fil Samedi 5 Septembre 2015 à 21:10
    J’ai eu la chance de le découvrir en avant-première…..Mais là ,je suis aux 1ères loges ,spectacle et musique ,je suis sous le charme…..Bravo Mme Loyale !!!

    6Sonja Samedi 5 Septembre 2015 à 21:28
    5 frs… ça va être dur à trouver 😉
    Magnifique!!!

    7 Coeur de freesia Samedi 5 Septembre 2015 à 21:38
    J’aime beaucoup ce tableau. Mais – je vais sans doute passer pour une idiote – j’imagine que tu souhaites faire passer un message. Je suis allée me renseigner sur Internet, car je ne connaissais pas cette phrase d’Albert Camus. Merci d’ailleurs, pour ce moment de culture 😉 Mais même après la lecture du texte de l’auteur, j’ai l’impression d’être passée à côté du message. Tu peux m’expliquer le fond de ta pensée ?
    Bonne soirée
    Elena

    8NeverendingCraft Dimanche 6 Septembre 2015 à 07:35
    différentes lectures pour ce patch … JOLIiiiiiiiiiiiiiii !
    La vie est un éternel recommencement ma pauv’dame ! quel dommage pour ma part que les humains n’apprennent pas de leurs erreurs … Heureux ??? moi je dirais alors « aux innocents les mains pleines » l’envers du décor quoi !!!! Hi ! Hi ! vaste débat … gros bisous et merci pour ce moment … philosophique !

    9 FilFollet Lundi 7 Septembre 2015 à 11:32

    @ Cœur de freesia : non, tu n’es pas idiote, au contraire, bravo et merci pour ta curiosité !

    Et non, pas de message particulier à faire passer autre que ceux induits par le titre lui-même : le mythe de Sisyphe et la réflexion de Camus autour de ce mythe… Ces références me sont revenues tout naturellement en plaçant les différents éléments de mon panneau. Tout a commencé avec le patchwork en cercle sur lequel j’ai posé le clown hilare. J’ai pensé à une roue, de là à une pierre qui roule, de là au rocher de Sisyphe et à cause du clown à Sisyphe heureux ! Et alors la composition du panneau était évidente : un pan incliné pour le mouvement du rocher qui roule, la couleur jaune qui évoque, pour moi, la joie, l’occasion d’utiliser et de broder un tissu imprimé « Einstein faisant la grimace » qui m’avait été offert il y a plusieurs années et qui attendait patiemment son tour, d’autres clowns que j’avais dans mes boîtes et armoire à tissus… Une fois la composition terminée, elle m’a évoqué une affiche de cirque rétro, alors j’ai accentué ce côté que j’aime. Et voilà ! En bref, je me suis bien amusée !

    10 Coeur de freesia Lundi 7 Septembre 2015 à 18:15
    Merci pour tes explications ! Tu vois, je n’avais pas tout vu dans ta composition : notamment le plan incliné et le rocher en forme de cercle. Je n’arrivais pas à mettre les liens entre eux, et ça me dérangeait. Voilà ma lanterne éclairée et j’en aime encore plus ta composition ! Merci beaucoup 🙂

    11 Cocottes et Fil Mercredi 9 Septembre 2015 à 09:17
    Quelle artiste !!!
    Dans tous les sens du terme…

    12 Anne Mardi 13 Octobre 2015 à 09:15
    Pfff…J’ai raté ton post, nulle je suis !…J’aime cette création , ce côté bateleur associé à une grande question , …Oui après tout…et si Sisyphe avait été heureux ?!! Ta pierre qui roule est un motif de patch détourné, j’adore !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s