Promenade du dimanche

8gbamctmh76wr_8mouh-llzyr94

ba5vkgxy6m9csfb7nvdpsyzudtw

(Clic !)

23ecziye-jg-_y1ghqpiqeqyy6s

Château et moulins de Fontvieille – 02/2012

« Ce sont les lapins qui ont été étonnés !… Depuis si longtemps qu’ils voyaient la porte du moulin fermée, les murs et la plate-forme envahis par les herbes, ils avaient fini par croire que la race des meuniers était éteinte, et, trouvant la place bonne, ils en avaient fait quelque chose comme un quartier général, un centre d’opérations stratégiques : le moulin de Jemmapes des lapins… La nuit de mon arrivée, il y en avait  bien, sans mentir, une vingtaine assis en rond sur la plate-forme, en train de se chauffer les pattes à un rayon de lune… Le temps d’entrouvrir une lucarne, frrt ! voilà le bivouac en déroute, et tous ces petits derrières blancs qui détalent, la queue en l’air, dans le fourré. J’espère bien qu’ils reviendront. »

Alphonse Daudet – Lettres de mon moulin

 

 

1 réponse

Les commentaires sont fermés.