Vers Pont du Gard

 

C’est au tout début de notre ère que les Romains, soucieux de leur prestige mais aussi de leur confort, décidèrent, pour doter Nemausus (notre Nîmes)  de thermes, de bains et de fontaines, de construire un aqueduc permettant d’amener l’eau nécessaire depuis les Fontaines d’Eure, près d’Uzès, jusqu’au castellum divisorium rue de la Lampèze, au cœur de la ville.

 

s5jw-skozqiez7m1fervr31iso8

L’aqueduc serpente sur 50 km pour un dénivelé total inférieur à 13 mètres soit une pente moyenne de seulement 24,8 cm par Km. !

 

Le pont du Gard, long de 360 m et haut de 48 m, qui franchit le Gardon, en est l’ouvrage principal. Et quel ouvrage ; un chef d’oeuvre !

6jh1uehqzaxxfcckejunkkn5qw

 

Pour l’atteindre, nous sommes partis de Vers-Pont-du-Gard et avons suivi le tracé de l’aqueduc au milieu d’un paysage typiquement méditerranéen. Une marche agréable qui, en moins d’une heure, nous a permis de déboucher un peu au-dessus du pont et de contempler cet ouvrage vieux de 2000 ans et magnifiquement conservé.

 

tbdngguagd8x8paavrwknh7fddg

 

Il est vraiment impressionnant et aussi beau que Millau -avec lequel il partage le goût des records-. Plus haut aqueduc romain réalisé sans mortier en moins de 15 ans par un millier d’ouvriers, il est constitué d’environ 11 millions de blocs de «pierre de Vers» taillés, pour l’essentiel, dans les carrières de l’Estel et pèserait plus de 50 000 tonnes…

 

Aujourd’hui on peut toujours y accéder gratuitement à pied. Le site, lui, a été aménagé pour recevoir les très nombreux visiteurs. Il y a un musée joliment dissimulé dans les rochers où l’on peut tout apprendre de ce bel édifice et, à proximité, deux «jeunes» oliviers nés en 906 et replantés là. Tout cela est très sympathique.

 

  5himsjv_gomiia31rznnss_v4_c

Tels Charles IX en décembre 1564 ou Louis XIV en janvier 1660 nous avons admiré les trois étages de cet ouvrage qui cessa de fonctionner au VI° siècle et dont les voûtes constituées d’anneaux indépendants – une technique qui ne se rencontre parait-il qu’en Narbonnaise – lui ont permis de résister aux tassements du terrain jusqu’aujourd’hui.

 

Ils étaient fous ces romains, mais qu’est-ce que c’est beau  ! Et notre moderne viaduc de Millau, il n’est pas mal non plus, pas vrai ?

 

  n7enjbl2rzpq_mcvbktir7t17o

Je profite de cet article pour remercier toutes celles qui me laissent des commentaires auxquels je n’ai pas toujours le temps, en ce moment, de répondre. C’est qu’à être sans cesse par monts et par vaux, il faut aussi que je garde un peu de temps pour broder… MERCI !!!!

 

 

 

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s