Fleurs vénéneuses…suite…

 

Or donc, la grande majorité d’entre-vous souhaiterait, malgré mes avertissements, connaître le mystère du carnet 15 ! Mais il est encore trop tôt : laissons à ces fleurs le temps de s’épanouir et attendons lundi pour ouvrir le carnet. Car pendant la nuit d’Halloween, si les citrouilles meurent de trouille, les fleurs vénéneuses dansent leur valse mélancolique…

En attendant, voici de quoi patienter :


 

Un grand merci pour vos commentaires ;

je vous souhaite un excellent week-end prolongé !

 

1 réponse

Les commentaires sont fermés.