Fleurs vénéneuses

 

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir;
Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir;
Valse mélancolique et langoureux vertige!

 

Harmonie du soir – Les fleurs du mal

Charles Beaudelaire

Petit-à-petit mon carnet N° 15, commencé chez Léa, a pris forme. D’étranges et inquiétantes fleurs vénéneuses envahissent la surface, des graines maléfiques se répandent, des branches tordues et rabougries, couvertes du pollen maudit partent à l’assaut de l’espace :

ilpi7-koj1uudrbjfn9lvizxkuc

aeccwbcgndyr7okxr2ksewe82ha

xf3svfhbxlyki7nlpmnfk4dbqja
da8okncffhkutk-d7f6ae8suynu

Mais quelle est cette étrange chose qui se dissimule dans le carnet ? Ne voyez-vous pas pointer un bout de branche, ou peut-être de feuille poilue, là ? Ah, mais oui !!! Je la reconnais, c’est elle !!! HORREUR !!!!!

ujt9tpgw442jl-jzfxoga6n_ioa

49gi4b_0c-p70ybwbaavmyrbmu4

VOUS VOULEZ VOIR ?

VOUS VOULEZ VRAIMENT VOIR ???

Vous voulez vraiment voir l’intérieur de mon carnet 15 ?

(Attention, âmes sensibles s’abstenir !)

 

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s