Une traversée du Mont Granier

Il avait plu la veille, mais le soleil luisait lorsque nous avons garé notre voiture à La Plagne, petit village en Chartreuse d’où partent deux des sentiers qui mènent au Mont Granier.

La brume qui s’élevait nimbait les pentes et les sommets d’un fin brouillard qui donnait au paysage des allures féeriques.

ijvkfa9gnp2osswrcfgmaujbmdc500x375

Il faisait bon et nous n’avons pas eu trop chaud en montant jusqu’à la grotte de la Balme à Collomb.

ovplx5oho_cksp7zrcvwahbn7fm300x225

Les guides, d’ordinaire, recommandent de monter par le col de l’Alpette et le passage des Barres, mais nous avons préféré monter par la Balme pour profiter de la vue, magnifique, sur la vallée d’Entremont. Cette voie présente la particularité de  passer par une grotte à deux entrées que l’on traverse pour accéder au chemin qui, à flanc de montagne, juste au pied de la falaise, conduit à un passage permettant d’accéder au plateau du Mont Granier. C’est la Balme à Collomb ; une grotte où hibernaient jadis des ours des cavernes comme l’explique, très bien, le musée d’Entremont le Vieux.

xq6f6dozlccrgflowo-h6xnyrfm300x225

Le chemin est facile et sans danger, mais assez impressionnant pour qui n’aime pas « le gaz » comme on dit (le vide).

Lorsque l’on débouche sur le plateau, 900 mètres plus haut, le spectacle change. On tourne le dos au massif de la Chartreuse et le regard se perd en direction du massif de Belledonne avec, beaucoup plus loin et un peu sur la gauche, le Mont Blanc. Mais la brume, persistante sur ce versant de la montagne, jouait à cache-cache et nous n’avons pu entrevoir le paysage que par moments.

jikccy9jsogex_tcxckr9kuq_48300x225

 

Même chose lorsque nous avons atteint la croix qui domine Chambéry, le massif des Bauges et le lac du Bourget. Il nous a fallu patienter et attendre que la brume se déchire, pour profiter du panorama.

Sur l’autre versant, par contre, la vue était plus dégagée et nous avons pu nous restaurer avec devant nous, impressionnant au milieu et au fond de la vallée qui mène à Albertville, le Mont Blanc. Puis nous avons longé la falaise qui surplombe de 1600 mètres la vallée du Grésivaudan et le sentier balisé nous a conduit jusqu’à une croisée de chemin.

dzirypv8tebk4a1o09vfxut0p0e225x300

Là, nous avons eu le choix entre un retour vers notre point de départ par le col de l’Alpette ou une plongée vers Chapareillan par le pas de la Porte. Sachant que nous disposions d’une deuxième voiture en bas, nous nous sommes laissés tenter et nous avons plongé pour profiter du panorama sur le massif des Bauges et celui de Belledonne.

igfelvn3_lmj-edb8uc5lupr12e300x225

Notre idée c’était, un peu avant d’atteindre la cabane forestière au bord de la route qui monte au col du Granier, de prendre sur la droite un chemin de traverse qui rejoint Bellecombe, juste au-dessus de Chapareillan.

Et c’est ce que nous avons fait, bouclant ainsi notre traversée du Mont Granier d’Ouest en Est au terme d’une descente de 1200 mètres.

Une très belle journée !

rtznbydi21cr8pygitwuw4uyuxg375x500

 

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s