Léa en mai

Alors lectrices fidèles (s’il y a des lecteurs, ceux-ci sont priés de se faire connaître…), vous en avez assez des nos vagabondages ???!!! Nous n’avons pourtant pas encore tout dit, mais pour l’heure changeons de sujet et racontons deux jours de cours chez Léa Stansal.

C’était les 27 et 28 mai, un jour de pluie, un jour de soleil, font deux jours enchanteurs. J’ai dans les yeux encore toutes les merveilles que j’ai pu admirer, toucher, étudier sous toutes les coutures ; dans les oreilles encore tous les conseils qu’il ne faut surtout pas oublier – mais le plus important : « il faut apprendre à désapprendre » celui-là je l’ai bien retenu (même si c’est le plus difficile) -, et puis  j’entends encore les éclats de rire, les plaisanteries des copines, et à la fin j’ai la tête pleine de projets…

 

Nos métiers montés, comme un signe de reconnaissance, nous avaient fait nous reconnaître dans la rue, dans le métro, même si nous ne nous étions jamais vues… « Vous allez chez Léa ? » Et déjà c’est magique !

 

J’ai retrouvé là mes « copines d’octobre » : Maria qui brode comme une fée (allez faire un tour chez elle, chez Montana Patch, vous verrez c’est magnifique, elle vend les fiches de ses créations et elle donne des cours), Eléonora la pétillante, Stéphany la pétulante (encore merci pour la bonne soirée !), et même Nathalie qui est passée nous faire un coucou. Et puis j’ai fait la connaissance de Karine, Marie, Martine, Françoise, Eliane, Joëlle et Maryse. Cliquez et recliquez sur leur nom, faites-leur une petite visite, vous ne le regretterez pas ! 

Ah ! la belle ambiance, les bons moments de connivence ! 

Au programme il y avait les oeillets, mais aussi le passé empiétant et, en passant, un petit cours de quilting (merci Eliane !).

Voici mon avancée dans mes couleurs « casse-gueule » dixit Léa !! A moi de me sortir de cette inspiration « Christian Lacroix » sans trébucher…

8vfvmo5fk42lt60-yqbfodslmbc

Et voici d’autres choix, jolis pas vrai ?

Et puis voici quelques merveilles made by Léa, là on n’en finit pas de s’extasier…

Un grand merci Léa et à bientôt j’espère !

 

 

1 réponse

Les commentaires sont fermés.