Au revoir Amsterdam !

On ne peut pas quitter Amsterdam sans dire quelques mots de son Quartier rouge, le quartier chaud d’Amsterdam, très fréquenté par les marins dès le 14° s.

C’est aujourd’hui un haut lieu de l’industrie du sexe avec ses sex-shops et ses néons rouges qui éclairent les vitrines des maisons closes où les prostituées attendent le client en tapant sur la vitre pour attirer son attention…

C’est aussi dans cette petite partie du Oude Zijde, le « vieux côté » de la ville, que l’on trouve le plus grand nombre de coffee-shops, ces établissements qui commercialisent de la marijuana.

Et il faut bien reconnaître que ces deux spécificités de la ville d’Amsterdam attirent un grand nombre de touristes ce qui, de jour en tout cas, donne à cette zone une ambiance plutôt « bon enfant » qui ne manque pas de surprendre et qui masque une réalité qui n’a rien de « folklorique ».

_ksq0pvprznniq0ubaiq7uaumr8

Cette affluence permet cependant de visiter en toute tranquillité l’un des plus vieux quartiers d’Amsterdam dont les ruelles étroites, entre les canaux, sont bordées de façades moyenâgeuses.

À proximité, il y a le quartier chinois remarquable par la diversité de ses restaurants qui donne à penser que les Amstellodamois mangent sur le pouce à midi (des harengs frais de préférence) et à l’étranger le soir…

Et aussi, il y a le Museum Amstelkring Ons’Lieve Heer op Solder, autrement dit « Le Bon Dieu au Grenier », une maison d’habitation du 17°s. qui abrite une église clandestine sous les combles !

u7bxnzuspcunaq6mglbbhnowkba

4jy7dhyzb6umsz-uqkkjjwq9cls

La preuve que la tolérance est une vieille tradition en Hollande et tout particulièrement dans le Oude Zijde, avant de tolérer le cannabis et les vitrines aux néons rouges, on a ici, après le traité d’Utrecht, toléré les catholiques, à condition toutefois qu’ils se fassent discrets !!! C’est ainsi que fut aménagée, dans les greniers de trois maisons mitoyennes, une chapelle qui servit au culte de 1663 jusqu’à la construction de l’église St-Nicolas en 1887. Elle est depuis utilisée occasionnellement à Noël, pour des mariages et le premier dimanche de chaque mois pendant l’hiver.

De l’église elle-même nous n’avons pas vu grand chose, hélas, car elle est en pleine restauration (la photo de l’intérieur de l’église a été scannée) ; mais nous avons pu visiter l’habitation et nous faire une idée de la manière dont elle était organisée au 17° s.

uo3yq1naeibmd-cxduqcgmfjlh8

En plus, en sortant, on a une belle vue sur les canaux…

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s