Amsterdam, ville de musées

Pour faire court, nous ne citerons que les deux qui nous ont le plus impressionnés

 

À deux pas du Vondelpark – idéalement situé pour prendre un peu l’air après la visite des musées -, juste en face du Rijksmuseum sur la place Museumplein (l’esplanade des musées), se tient le musée Van Gogh inauguré en 1973 et que l’on doit à l’architecte Gerrit Rietveld.

 

ho-kiy0wmfekyevtvo6f5wvx5hk

Après avoir fait, comme tout le monde, le tour du bâtiment semi-circulaire qui se trouve sur la place, vous comprendrez, comme tout le monde, que l’entrée est en fait au numéro 7 de la Paulus Potterstraat. Et une fois là, bonjour l’émotion ! Le musée possède la plus grande collection au monde d’œuvres de Vincent Van Gogh : plus de 200 tableaux, dont plusieurs chefs-d’œuvre très connus mais aussi un grand nombre d’œuvres peintes entre 1880 et 1885 pendant sa période « d’apprentissage ». Admirablement présenté, bien éclairé, le musée permet d’appréhender le parcours – bref mais fulgurant – du peintre et de se laisser fasciner par l’homme à l’oreille coupée, le divin coloriste. Inoubliable.

 

 

Un autre musée qui nous a émerveillés, c’est l’Hermitage Amsterdam installé au bord de l’Amstel depuis 2004 dans un ancien hospice du 17° s. Cette antenne du musée de l’Hermitage de St-Petersbourg accueille des expositions temporaires issues des collections initialement réunies par Pierre le Grand et son épouse Catherine 1ere. En l’occurrence, le thème c’était : de Matisse à Malevitch, les pionniers de l’art moderne. Un merveilleux voyage au cœur des mouvements qui, de Matisse à Malevitch, ont animés l’histoire de la peinture. En vrac, avant-garde, impressionnisme, post-impressionnisme, expressionnisme, fauvisme, Nabis, cubisme, modernisme, surréalisme, symbolisme, suprématisme… tous les grands courants qui firent scandales au salon des indépendants et au salon d’automne à Paris étaient représentés par des œuvres de qualité pour finir sur un Malevitch étonnant représentant l’aboutissement ( ?) de ces mouvements. Un carré noir sur fond blanc. 

     

 Bon, après ça, vous dégusterez bien un hareng frais avec des oignons et des cornichons ?

C’est le moment, la saison vient de commencer.

mjnil8vxrstqfucbv-r5lugwups

Il n’y a pas de voyage banal !

 

 

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s