Voyage au-dessous de la mer : Amsterdam

Non ! Amsterdam n’est pas seulement la capitale du tourisme « cannabique », il s’agit également du cœur culturel des Pays-Bas.

em1jb14kryaldpegzfo1-fzbqaq

Quartier Rouge, coffee shops et cafés bruns enfumés font certes partie du décor mais Amsterdam, c’est aussi le charme de ses canaux, la spécificité de son architecture et la grandeur de son patrimoine culturel.

9bncft0vopizrpf22skxk0mkgum

Au-delà de tout ce qui mérite la visite et dont les guides sont prolixes, la ville d’Amsterdam invite à musarder. Pour bien la deviner, il faut prendre le temps de flâner, de quartiers en quartiers, le long ou sur ses canaux, à pied, à vélo ou en bateau… mais surtout pas en voiture, Amsterdam n’est pas faites pour ça !

Nous y sommes restés plusieurs jours, remettant nos pas dans nos pas pour mieux profiter des variations de la lumière. Amsterdam le soir, Amsterdam le matin, Amsterdam sous un ciel bleu, Amsterdam sous la pluie…  que de beaux souvenirs !

 

Et puis des coups de cœur. À commencer par le Béguinage – Begijnhof en néerlandais – situé au cœur du Nieuwe Zijde, le « nouveau côté » de la ville. Fondé au 14° siècle et autrefois habité par des femmes pieuses ne voulant pas rentrer dans les ordres, c’est un vrai havre de paix au centre de la ville, un enclos dans lequel de hautes et étroites maisons des 17° et 18° s. précédées d’un jardinet fleuri s’ordonnent autour d’un pré où s’élève l’ancienne église des béguines appartenant au culte réformé presbytérien de langue anglaise depuis 1607. Au n° 29-31 se dissimule la chapelle catholique, construites pas les béguines en 1665. Pas très loin se trouve la plus ancienne maison de la ville, avec sa façade en bois, qui date du 15°s.

Il règne là un calme « olympien » que respectent les visiteurs qui parlent à voix basse et n’ont pas le droit de prendre de photographie pour ne pas troubler la quiétude des sœurs qui y vivent, aujourd’hui encore. Un endroit magique dont nous ne vous montrerons que l’entrée principale.

eba6xqprb2lzadwaiv7jn9t0354

Il en est de plus discrètes qui se confondent avec la porte d’entrée des maisons attenantes, notamment du côté du Spui, cette charmante petite place, très fréquentée, où l’on trouve des cafés bruns (petits cafés où l’on sert essentiellement de la bière et du genièvre et où on a le droit de fumer…).

woqd-iizjgo2fjsl8dzswicjdjm

et un petit bonhomme en bronze réalisé en 1960 qui symbolise le rejet de la société de consommation prônée par le mouvement Provo.

ylg23hpclpv3-5ptb-mxmhyq_-8

 

Des lieux magiques, il y en a bien d’autres et notamment, au-delà du marché aux fleurs installé sur l’eau le long du Singel depuis 1862 et aujourd’hui saturé de touristes, le Herengracht ou Canal des Seigneurs. Plus particulièrement la portion dite « Courbe d’or » bordée de vastes demeures du 17°s.

Et que dire de la succession des ponts qui enjambent le Reguliersgracht ou encore…

kc-m4vpdsjuwhf6lyfsairbuhwk

aib_f5i28eikunc_b4_e3onufsk

 

Elle est merveilleuse cette ville, avec ses maisons que l’on croirait construites d’hier et qui datent du 17° ou du 18°s. au point que l’on ne s’étonne même pas de découvrir, au cœur de l’ancien quartier juif, la maison de Rembrandt telle qu’elle était lorsqu’il l’acheta, en 1639 pour 13 000 florins. C’est là qu’il vécut et travailla jusqu’à ce que, en 1658, ses créanciers la vendent aux enchères avec tout ce qu’elle contenait non sans en dresser un inventaire détaillé qui a permis d’en reconstituer fidèlement l’intérieur. C’est une visite émouvante, à faire en sortant du Rijksmuseum qui possède une vingtaine de toiles du maître.


1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s