C’est le printemps

biqa2elejdryweo-b42wuicdvia

« Quand Zeus, après qu’a tourné le soleil, a parfait soixante jours d’hiver, la constellation d’Arcture quitte le cours sacré de l’Océan et monte, radieuse, du milieu des ténèbres.

Alors la fille de Pandion, l’hirondelle au gémissement aigu, s’élance vers la lumière : c’est le printemps nouveau qui naît pour les hommes. »

Hésiode – Les Travaux et les Jours (564sq).

 

Du jour au lendemain, le soleil devient plus chaud et la lumière plus crue ; de nouveaux insectes colonisent les jardins et les oiseaux chantent plus fort. La sève monte dans les arbres et notre cœur se défroisse, notre corps se défripe.

La nature reprend des couleurs et la vie bat plus fort dans nos veines.

Un vent doux et parfumé porte l’espoir d’un avenir radieux.

Tout recommence et nos rêves les plus fous redeviennent possibles puisque tout peut changer, puisque tout va changer.

Il y a, dans l’air, comme une promesse de bonheur et une invitation à la création.

 

Aujourd’hui commence la première et la plus belle des saisons, aujourd’hui,

 

« C’est le printemps (…), l’exubérant, l’éphémère, l’irrésistible printemps (..), gras, frais, jailli en verdures profondes, en herbe haute que le vent balance et moire… »

Colette – Belles saisons

 

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s