En passant par la Sologne

Nous avons fait un détour par le château de Chambord qui est, sans conteste, le plus beau relais de chasse de France.

 fcu6r-y4cj1ypj-9dzz8_oc36oq


Pour l’atteindre, nous avons franchi le mur d’enceinte de 32 Km de long qui ceinture le domaine, et traversé une magnifique forêt où se cachent cerfs et sangliers, avant de voir surgir de la brume matinale la façade sud du château.


gmoeh0ubcbiq0h8mfgqn9xnbyyo

À première vue, Chambord c’est une folie royale, un château à nul autre pareil, où presque tout est improbable mais ravissant, démesuré et pourtant raffiné.


Mais depuis quelques années, les chercheurs se sont penchés sur cet ouvrage qui à l’époque de sa construction était invivable, l’été à cause des moustiques et l’hiver à cause du froid. Cette demeure où François 1er ne dormit que 40 nuits.


Par la grâce d’un guide compétent et disert, nous avons pu découvrir, derrière la chasse royale, un bâtiment unique, somptueux, à mi-chemin entre le château et la cathédrale. Une réplique royale à l’église papale de Saint Pierre à Rome. L’œuvre hallucinante d’un roi de droit divin que la tradition faisait l’égal du pape et que l’imminence annoncée de l’apocalypse appelait à un rôle suprême : la remise des clefs du royaume terrestre au maître de la Jérusalem céleste. (J’abrège une démonstration qui vaut le voyage et justifie de s’offrir la visite guidée si vous n’avez pas le temps de profiter de la visite approfondie).

l2vkwb51tppqhqf1aa4jkerrfjw

La double vis du triple escalier, le plan cruciforme, les fleurs de lys et les armoiries de François 1er… tout prend un autre sens une fois expliqué.

pkdfz7tfu1g4k4l0m5zrhbj7dta 

Une visite étonnante et passionnante.